les feux tricolores

Franchissement du feu orange : voilà LA situation appréhendée par les candidats : je passe/Je passe pas?

Vous arrivez alors que le feu est vert

Vous êtes en agglomération et le feu au loin est vert. Tout va bien. Mais à quelques mètres de celui-ci, il repasse au orange. Que faire? S’arrêter ou passer?

Je n’ai pas de réponse miracle, cela dépend de chaque situation. Il faut tenir compte de plusieurs paramètres.

  • Quelqu’un vous suit-il? Si quelqu’un derrière vous est trop proche, cela risque d’être dangereux de freiner fort. Il risque de ne pas réagir rapidement et de vous percuter violemment.
  • Si vous êtes à 3 mètres du feu et à 50 km/h, impossible de s’arrêter avant le feu.
  • Si vous risquez de perdre le contrôle du véhicule, en dérapant, c’est embêtant.

Si quelqu’un vous colle et que vous ne préférez pas freiner pour éviter un éventuel accident, il faut que vous ayez bien montré à l’inspecteur que vous prenez cette décision parce depuis plusieurs dizaines de mètres, quelqu’un vous de près. Cela passe par vos contrôles dans les rétroviseurs à l’approche du feu, qui doivent être clairs.
Si vous ne contrôlez qu’au moment où le feu passe au orange, c’est trop tard pour prendre une décision. Cette décision doit être prise bien avant d’arriver sur le feu. Anticipez vos contrôles pour ne pas vous retrouver en stress quand le feu passera au orange.

 

Vous êtes bloqué par la circulation et oubliez de re-vérifier le feu

Vous êtes arrêté au feu rouge, celui-ci passe au vert. Les voitures devant vous commence à avancer et s’arrêtent. Vous êtes au pied du feu, et alors que les voitures devant vous repartent, vous démarrez également mais vous oubliez de contrôler le feu, qui, entre temps, est repassé au orange, puis rouge.

Donc pensez toujours à re-contrôler le feu lorsque vous vous êtes arrêté et que vous repartez.

 

Feu de chantier

Les feux de chantiers sont orange clignotant en bas, pour remplacer le feu vert, qui autorise à franchir l’intersection ou le rétrécissement, selon le cas.

Il passe au orange fixe au milieu, tout comme un feu normal, indiquant l’arrêt au feu. Puis il passe au rouge en haut, rien d’anormal.

Mais pourquoi je vous parle de ça? La différence visuel entre le feu orange clignotant en bas et le jaune fixe au milieu se voit mal. Avec un feu normal, même sans regarder le feu directement, on voit facilement le changement de couleur du vert à l’orange.

Mais c’est beaucoup plus difficile de le voir passer de l’orange clignotant à l’orange fixe. Cela attire moins l’oeil. Donc comme pour l’exemple précédent, observez bien votre feu en vision directe régulièrement pour ne pas râter son passage à l’orange fixe.

 

Conclusion

Franchir un feu tricolore au permis est délicat. Chaque situation est différente des autres. Seule l’expérience peut vous permettre de prendre la bonne décision. Alors quand vous arriverez sur un feu, priez pour qu’il passe à l’orange! Pour vous donner l’occasion de vous exercer à vous arrêter ou passer!

7 juillet 2015

5 réponses sur "les feux tricolores"

  1. j’ai toujours des difficulté pour s’arrêter a un stop ou un feu ,je fais toujours des coups

  2. Bonjour Chipie,
    Non, tu n’as pas besoin de revenir en 2ème. Revenir en 2ème voudrait dire que tu te mets entre 20 et 40 km/h. Hors je ne pense pas que cela soit ton souhait.
    Pourquoi voudrais-tu revenir en 2ème?

    A+,
    Fred.

  3. En agglomération ou en ville Franchir un feu je suis en 3 eme est ce que je dois rétrograder en 2eme

  4. Comment demarrer sans caler?Et a quel moment appuer su l’accelerateur?

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.